• Un visiteur à Keres (partie 1)

    Les impressions hivernales d'un visiteur lointain venu passer une semaine de "vacances" à la ferme.

    Il vous livre sa vision du lieu à travers de nombreuses photos et un court commentaire, qui vous permettront à vous aussi de découvrir quelques scènes de la vie kérésienne et de ses habitants.

     (cliquez sur les photos pour les agrandir)

     


     

    Au terme d’un long toboggan d’asphalte, on débouche sur le rond-point le plus improbable de Bretagne, qui ne dessert qu’une seule et unique destination : la Ferme de Keres...

     

    keres avenue

    J’ai poussé la porte de ce paradis pour poules le soir du 27 décembre 2013, bien décidé à échapper à la frénésie du monde pendant quelques jours, au moins jusqu’à l’année suivante. L’accueil réservé par la maîtresse des lieux est toujours aussi chaleureux et humain.

     

    accueil

     

    Le climat est serein, un peu humide certes, en cette période particulièrement agitée, mais l’activité et la qualité du gîte et du couvert font qu’on se repose bien le soir venu. Les ondées se sont faites sporadiques, laissant de larges plages ensoleillées propices aux nombreux travaux nécessaires à l’entretien de ce petit monde.

     

    Cet endroit est en effet peuplé d’une foule bigarrée et animée, chantant à tue-tête des premières lueurs de l’aube à la nuit tombée.

     

    coq chante

     

    Une demoiselle se promène, entourée de ses gardes du corps...

     

    la princesse

    tandis que les coqs se pavanent...

     

    anglais

    coco braeckel

    ... se battent, pour les beaux yeux de la princesse

    combat de coqs

    ...mais trouvent aussi le temps de picorer de droite et de gauche ...

     

    les coqs picorent

    Ces messieurs prennent aussi des bains de soleil, confortablement installés dans la paille de la bergerie...

     

    bain de soleil

    Les poules sont de toutes tailles et de toutes les couleurs....

     

    parcs repro

    sebright citronnée

    soie blanche

    brahma columbia

    pékins blanches

    mais l’on croise également au détour d’un enclos, des dindons, des paons, des canards et des oies…

     

    dinde rouge des ardennes

    paon arlequin

    « Un visiteur à Keres (partie 2)J +7 : Kokchat a disparu »
    Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :